Garantie hospitalisation : une protection en cas de maladies ou d’accident

Un accident, une maladie, il ne faut plus paniquer face aux problèmes financiers engendrés par une hospitalisation. Il vaut mieux se faire assurer par une compagnie de prévoyance.
En effet en France, chaque année l’hospitalisation touche une famille sur trois. En 2015, 12.5 millions de patients ont été hospitalisés. On pense souvent que l’assurance maladie prend tout en charge lors d’une hospitalisation, et que les frais non couverts seront remboursés par une mutuelle santé. Or, lorsqu’on est face à une hospitalisation même pour une maladie bénigne, les familles restent souvent démunies et se retrouvent incapables de payer les frais imprévus. Pour éviter de subir les coûts imprévus liés à une hospitalisation, vaut mieux souscrire à une assurance de prévoyance telle que la garantie d’hospitalisation proposée par Filiassur, April ou Macif.

Qu’est-ce qu’une garantie hospitalisation

Généralement lors d’une hospitalisation la sécurité sociale rembourse 80 % des frais d’hospitalisation dans un établissement public ou une clinique privée conventionnée. Mais dans les centres de soins conventionnés, il y a souvent des dépassements d’honoraires. Donc la garantie hospitalisation protège l’assuré en cas d’hospitalisation suite à un accident ou une maladie par versement d’une indemnité journalière, dès les premiers 48 h d’hospitalisation. Ce montant varie de 10€ -400€ selon les formules et les compagnies de prévoyance. Chez Filiassur assurance par exemple, les indemnités sont de 200 € par jour en cas d’accident et de 100 € par jour en cas de maladie. Ces indemnités sont cumulables avec les prestations de la sécurité sociale et avec celle de la mutuelle santé. En effet, cette somme permet de couvrir non seulement les frais annexes liés à l’hospitalisation (chambre individuelle, dépassements d’honoraire…) mais encore, il peut également couvrir des frais de services tels que payer une femme de ménage pour s’occuper des enfants pendant votre absence.

Comment adhérer à une compagnie de prévoyance

Grâce à une cotisation mensuelle qui varie selon les compagnies de prévoyance, mais aussi selon l’âge du souscripteur, la compagnie de prévoyance pourra couvrir tous les frais d’hospitalisation. L’adhésion peut se faire de 18 jusqu’à 65 ans, voir même jusqu’à 75 ans dans certains cas. Généralement, la compagnie de prévoyance ne demande pas des informations spécifiques sur l’état de santé du souscripteur, avec une possibilité d’adhérer à une formule de garantie familiale (protégeant toute la famille).
Ce qui est aussi intéressant, c’est que parfois les consultations pré-opération auprès d’un anesthésiste est aussi remboursé à 70 %, ainsi que les éventuelles séances de rééducation chez un professionnel sont couverts à 60 %. Le reste peut bien sûr être assumé par la complémentaire santé.