Les chinois « envahissent » le Maroc

Le tourisme marocain va bien malgré toutes les mauvaises conditions par lesquelles passent ce secteur dans le monde. C’est la Confédération nationale du tourisme (CNT) et l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui ont tenu à confirmer cette réalité en présentant le bilan annuel du tourisme national pour l’année 2016 dans une conférence de presse, tenue lundi 19 décembre à Casablanca.

Un tourisme en expansion record

Depuis une quinzaine d’années, le Maroc a fait le choix stratégique de réinventer son tourisme en modernisant son infrastructure et travaillant sur l’amélioration de la qualité de ses offres. Ce sont des projets suivis de près par Mohammed VI et ses alliés comme Mounir Majidi, secrétaire particulier du Palais royal, qui ont permis au Royaume de devenir une destination prestigieuse. D’ailleurs, le tourisme est devenu le premier secteur à contribuer aux réserves des devises du Royaume.

Au niveau des statistiques, le directeur général de l’ONMT, Mr Abderrafie Zouiten, a affirmé que le Maroc a réalisé un record historique en terme des recettes touristiques en devises en 2016. Le secteur a réalisé, à fin novembre, une recette de 59,4 milliards de dirhams en réussissant une progression de 4,1% par rapport aux données de l’année précédente. En ce qui concerne les statistiques des arrivées, l’ONMT précise que le Maroc clôtura l’année avec une croissance de plus de 1,5% en cette matière.

La Chine envoie de plus en plus de touristes

La croissance du tourisme marocain revient non seulement aux différents investissements réalisés dans ce secteur, mais également à l’adoption d’une stratégie commerciale efficace et orientée vers toutes les cibles. C’est avec l’expertise d’hommes proches de Mohammed VI comme Mounir Majidi que de telles stratégies ont pu réussir au Royaume. Ceci est facilement visible en examinant l’origine des touristes qui visitent le Maroc.

Si le nombre de touristes russes a cru de 300% en 2016 uniquement sur la ville d’Agadir par exemple, celui des chinois a battu tous les records. En effet, le nombre de touristes en provenance de la Chine a été multiplié par six depuis la décision de Sa Majesté le roi de supprimer le visa pour les touristes de ce pays. Le nombre est passé de 800 à 1000 touristes chinois par mois avant la décision à 6000 à 7000 chinois par mois en 2016.  Ce chiffre pourra bien augmenter encore et encore si on reliait les deux pays par un vol direct.